samedi
06 avril
2024
20:00

La Souricière

d'Agatha Christie

Adaptation de Pierre-Alain Leleu

DURÉE 1h35

Londres, un soir de fortes chutes de neige. Une certaine Maureen Lyon a été étranglée au 24 Culver Street, non loin du manoir de Monkswell, une maison d’hôtes tenue par les Ralston qui accueillent leurs premiers pensionnaires. L’après-midi suivant, en arrivant sur les lieux, l’inspecteur Trotter leur révèle que le meurtrier, dans sa fuite, a fait tomber un carnet avec l’adresse de la pension de famille. Il se trouve donc sûrement parmi eux. L’enquête commence…

Nul besoin de présenter son auteure, Agatha Christie. Plonger dans son univers, c’est un peu donner rendez-vous à son adolescence. Qui n’a pas dévoré ses histoires jusque tard dans la nuit pour connaître l’identité du meurtrier?

La souricière (The mousetrap) est née d’un «mystère» radiophonique concocté par la prolixe auteure à l’occasion de l’anniversaire de la reine Mary, veuve du roi George V, en 1947. Développé, l’argument a nourri une nouvelle, parue en 1949, puis la pièce de théâtre à succès. Elle est à l’affiche sans interruption depuis 1952, comptant à ce jour, plus de 27000 représentations..

L’adaptation enlevée de Pierre-Alain Leleu lui donne un nouveau souffle et une certaine modernité nourrie d'humour, tout en respectant les ressorts de l’intrigue…

Doute, suspicion, tension, interrogatoire, comédie et coup de théâtre sont au rendez-vous dans cette pièce «culte». Le plaisir d’avoir peur est toujours intact. On se laisse attraper par la souricière…

Ce spectacle s'intègre au 25ème festival de théâtre amateur de la FNCTA (Fédération Nationale des Compagnies de Théâtre amateur et d'Animation) qui se tient à L'Astronef !

Théâtre
amateur
Tout Public
À partir de 7 ans

DISTRIBUTION

Mise en scène et direction d’acteurs : Anne-Marie Vautrin

Avec : Michel Chrétien, Frédéric Devaux, Christine Millot, Gérard Moréni, Guy Chantal Piga, Podoriezack, André Salmon et Annick Van den Bulcke.

Scénographie : Anne-Marie Vautrin / Décors : Gérard Moréni / Costumes, musiques et son : Odile Steller / Lumières : Gilles Vautrin / Affiche : Lucas Aubert et Lise Jury

Cie le Théâtre de l'Évantail